Vos témoignages

Ici sont rassemblés tous vos témoignages, ce livre d'or est une illustration magnifique de ce mouvement profond de régénération qui peut impacter chacun de nous. je vous invite à parcourir ces témoignages, forts, touchants, émouvants et à faire le choix, enfin, de la régénération tous azimuts ! Il ne s'agit pas d'une tribune, d'un espace de débat mais d'un espace de témoignage sur les bienfaits (ou les difficultés) que ce changement de mode de vie a pu vous apporter. Dans ce cadre , vous comprendrez, afin de ne pas rendre la lecture trop fastidieuse, que les messages ne rentrant pas dans ce cahier des charges (questions, remarques hors sujet ...) seront supprimés, l'espace du forum est là pour cela.

Il n'y a aucune modération concernant ce qui relève du témoignage, qu'il soit positif ou négatif, aucune censure...

 

Cet espace est dédié aux visiteurs du site et à l’expression des témoignages de nos lecteurs ou auditeurs (vidéos). Chacun est donc libre (toujours dans le respect) de partager ses  expériences et de raconter, selon sa sensibilité, sa vision des choses. Pour autant, cela n’engage que son auteur. L’association REGENERE, son site et Thierry CASASNOVAS ne sont pas responsables de l'usage qui pourrait être fait des informations qui figurent dans ce livre d’or.

 

Pour pouvoir laisser un témoignage , vous devez être inscrits et enregistrés . Si vous souhaitez faire retirer votre message, n’hésitez pas à nous le faire savoir.

   
   
Témoignages
  • Avatar
    Christine cricri16 Meunier

    Merci Thierry,
    Ton message est juste, un vrai plaisir, une sorte d'aboutissement pour moi qui cherche des solutions à mes problèmes de santé depuis 30 ans environ... et depuis 2008 dans la certitude que je devais absolument me détoxiquer pour ne pas mourir.
    J'ai cherché dans tous les sens des solutions alternatives parce que je refusais les médicadrogues qu'on me proposait. Peut-être que le seul conseil vraiment avisé que j'aie reçu, en 1984, d'un iridologue, était de soigner une colite avec des extraits d'herbes... Je l'ai fait mais n'ai pas poursuivi faute de compréhension. Et je suis passée par des tas de maladies et syndromes dont j'ai réussi à me tirer en suivant les pistes de guérison par des moyens naturels que je trouvais sur internet.
    (Obésité-anorexie, migraines, Raynaud, spasmophilie, hypoglycémie, hypercalcification, apathie, crampes cardiaques, souffle au coeur, arythmies cardiaques, candidose, désorientation... malaise vagal (?) avec douleurs en boule au-dessus du nombril, diarrhée, vomissements et perte de connaissance, puis bien-être trois quarts d'heure après... hyperthyroïdie, hypersensibilité à certains produits chimique, sclérodermie/maladie de morphée, fibromyalgie, diverticulite, tremblement des yeux, vertiges, électrohypersensibilité, avec tout le train train des symptômes plus ou moins invalidants…)
    J'ai pu, à chaque maladie, esquiver et tout faire rentrer dans l'ordre. Mais ce n'était que des approches, pas idéales parce que je passais d'un syndrome à l'autre, guérissant de l'un pour tomber dans l'autre, comme une maladie qui ne trouve pas son objet, sa porte de sortie.

    Il s'agissait à chaque fois de changer de nourriture, toujours en tendant vers le végétalisme… Je ne mangeais de viande que forcée par injonction, et je n'avais pas encore réalisé ma sensibilité aux céréales, au lait, au sucre, sceptique devant tous les discours recommandant ou interdisant tel ou tel aliment. J'avais choisi de ne pas prendre de petit déjeuner, envers et contre tous, sentant que je n'éliminais pas assez vite… Et puis, comme j'entendais siffler le train en permanence et recevais la radio par la multitude de plombages de divers métaux, je les ai fait enlever de mes dents et ai fait réparer les mauvais nettoyages des dents dévitalisées et rebouchées sur des bactéries florissantes... (Je crois que j'ai eu de la chance car le "vrai" protocole d'extraction des métaux n'a pas été respecté. J'ai pris de la chlorella en masse parce que j'avais des vertiges constants).
    Au gré de mes découvertes, j'ai expérimenté par la pratique, avec la ténacité bornée dont je suis capable (je suis autiste asperger). Compléments alimentaires que je ne supportais pas, remèdes bio très chers et sans suite, vélo, course à pied, danse... psychothérapie sauvage et pas toujours accompagnée, formation à l'animation d'ateliers d'expression, exploitation à fond de mes capacités à occuper tous les postes d'une association, psychanalyse avec une analyste très chouette... méditation qui m'a bien aidée à sortir de la grosse déprime, yoga de la voix génial pour faire vibrer tout le corps, respiration pranayama super pour oxygéner-stimuler la circulation, sungazing intermittant faute de soleil, chamanisme qui m'a permis de m'autoriser à penser et être le centre de mes décisions, et tout ce qui me tombe sous les yeux et ressemble à un développement spirituel d'urgence... et puis jeûnes et processus des 21 jours de nourriture pranique où je me suis sentie revivre, guérir enfin...
    Malgré ça, j'ai repris la nourriture, trop stressée par ma situation précaire, dans mon incertitude et aussi découragée par un entourage très sceptique et négatif envers mes essais... Je me plâtrais l'intérieur pour ne pas en souffrir (valable dans le sens propre et aussi figuré) : j'aimais la crème-dessert de soja, mais elle me rendait dépendante, comme la pomme de terre, le riz... Je ne savais plus quoi manger, j'en étais à pommes de terre, oeufs, châtaignes, fromages, beaucoup de purée d'oléagineux-miel, peu de légumes et toujours cuits pour ne pas avoir trop de réactions intestinales...
    Alors que je mangeais encore du pain, il y a trois mois, un éclair de lucidité m'a fait trouver des informations sur le régime des glucides spécifiques : je n'ai pas accepté de manger de la viande, mais en dix jours sans céréales, des épaississements de la peau sur le visage ont disparu... Je rêvais de ne me nourrir que de fruits mais j'en mangeais rarement parce qu'ils provoquaient une élimination et des douleurs trop violentes.

    Et puis, en avril 2014, j'ai découvert vivrecru.org et tes vidéos. C'est donc chose faite, grâce à la compréhension que tu me donnes de ce qui se passe, en trois semaines, les fruits me font un bien fou, en jus principalement, et je peux à nouveau en manger crus sans douleur (pommes, carottes, bananes, avocats, oranges, amandes). Et puis je fais du sungazing énergisant entre les branches, du trampoline... À cinquante huit ans, je me sens rajeunir.
    (Pour les jus, j'ai trouvé deux sortes d'extracteurs de jus manuels; bien sûr, il faut tourner la manivelle, mais ça marche... 160 € pour le plus robuste (Z-Star 710 chez nature-vitalité.com, c'est juste la partie avant du robot électrique sans le moteur et avec manivelle), ou 65 € le petit modèle genre dinette mais ça va aussi pour les tout petits budgets (Lurch 10216 Extracteur de Jus Vert/Crème).
    Avec du psyllium, du jus d'herbe de blé, Inflestin et Balai intestinal... Le grand confort, j'élimine beaucoup et sans mal. Et je me sens bien.
    Et plus encore :
    - Des douleurs nocturnes et assez inquiétantes ont circulé dans mes dents, dans mon ventre, disparues au matin... Je n'ai plus de douleurs intestinales ou du côté du foie.
    - Je sens le froid mais c'est une sensation énergisante sur ma peau (et non un froid traversant le corps).
    - Des morceaux de la coloration brune, à la base de certaines dents où la gencive est rétractée, s'en vont et découvrent les dents blanches...
    - Un bouton rouge sur la gencive rougie au-dessus de chaque dent couronnée... ça s'atténue.
    - Un renflement au creux des yeux, sur la paupière côté nez, s'est accentué. Les paupières étaient épaissies, une sorte de gel gras encombrait le coin des yeux. Le sommet de l'iris était depuis longtemps " embrumé ", comme si le quart supérieur du pourtour s'enfonçait dans le blanc de l'oeil.
    Aujourd'hui, le pourtour est presque net, le renflement s'est dégonflé.
    - J'ai besoin de dormir plus, d'un bon sommeil de fatigue que je ressens naturelle (et non d'épuisement).
    - Mes cheveux sont à nouveau coiffables, ne partent plus dans tous les sens. Les mèches blanches s'atténuent.
    - Les grains sombres (sclérodermie) sur mon torse s'estompent.
    - Mes ongles étaient striés dans la longueur et la lunule se voyait beaucoup, tout ça s'atténue.
    - Ma vieille peau d'orange, souvenir de mes kilos perdus, se retend.
    - Je ne ressens pas le besoin d'hydrater ma peau.
    - Je ne suis plus addicte au chocolat, à la mayonnaise, au sucré, salé...
    - Mes goûts ont changé, les fruits m'attirent. C'est trop cher mais j'arrive à manger moins et à équilibrer tant bien que mal.
    - Mon poids est à la limite de la maigreur, idéal de légèreté pour moi, et il reste stable.
    - Aller en ville me fatigue toujours, mais je ne m'en ressors plus cassée, épuisée, pleine de crampes, maux de tête, yeux vibrants... Je suis bien moins sensible aux champs électromagnétiques.
    - Je me sens plus éveillée, bien moins en léthargie qu'avant et ma force est bien là.
    - Je rajeunis quoi...
    J'attends encore la suite avec enthousiasme. Je suis sûre que j'aurai d'autres choses à ajouter...

    Toute ma reconnaissance à toi, Thierry, ainsi qu'à toutes les personnes qui contribuent et font que ton message est accessible et visible.
    cricri16 - Christine