Vos questions

Je mange cru, et pourtant, j'ai froid ! Que se passe t’il ?

Dans les premiers temps d'un passage d'un régime classique à un régime plus physiologique, la priorité du corps est l'élimination, le nettoyage et la détoxination, qui nécessitent énormément d'énergie.

Il s'ensuit un déficit énergétique pour la thermogenèse (production de chaleur). Il est "normal" d'avoir froid.

La frilosité témoigne toujours d'un état de toxicité dans l'organisme. Si les toxines sont relachées, le corps va avoir froid. La frilosité est aussi un très bon signe pour nous, qu'une pratique est inadaptée. Par exemple, si nous mangeons un repas et qu'ensuite nous avons froid, ça veut dire que ce repas n'est pas adapté pour nous. Notre glande thyroïde qui régule la température corporelle nous indique clairement en ralentissant le métabolisme que l'aliment que nous avons consommé n'est pas adéquat. Quand nous avons froid en cour de détoxination, ça signifie simplement qu'il y a trop de toxines relachées dans le sang par rapport à notre capacité éliminative. Il s'agit d'assurer une meilleure élimination. 

Une fois cette phase passée, une alimentation et un mode de vie adéquats conduiront à une sensation de chaleur, été comme hiver, à partir du moment où nous ferons les bons choix.

Les personnes détoxinées et avec des glandes surrénales en bon état ont moins froid que les autres. Leur température interne est physiologiquement plus basse.