"Notre corps est « un véritable aquarium marin vivant ».

Notre milieu organique est en osmose avec le milieu marin : l'eau de mer est en sympathie avec chaque infime partie de notre corps".

René Quinton-

  

Ce fut une grande avancée lorsque René Quinton mit en évidence la similitude entre notre milieu interne (tous nos liquides) et le milieu marin.

 

Grâce à cette connaissance, chacun d’entre nous peut palier la dégénérescence de son être par la consommation de ce précieux liquide qu’est l’eau de mer.

 

Le plasma marin (eau de mer isotonique) est reconnu par le corps comme étant ‘sien’ et aucun travail de traitement au préalable ne lui sera demandé, donc aucune énergie précieuse gâchée à rendre ce plasma assimilable. C’est pour cela que, dans la très grande majorité des cas, il sera utilisé en ISOTONIE car l’isotonie veut dire à l’iso ou égal de la composition de nos propres sérums (liquides) internes. Pour obtenir l'isotonie, la formule à partir d'eau de mer hypertonique est la suivante : 1/3 d'eau de mer hypertonique + 2/3 d'eau de srouce = eau de mer isotonique.

 

Nous sommes composés en moyenne de 70-80 % de liquides. Ce pourcentage fluctue au fur et à mesure de notre vie. Un embryon en sera composé à plus de 90 % alors que son pourcentage chez un vieillard ne sera souvent plus qu’aux alentours de 60 %.

 

Ces liquides, au fur et à mesure de notre vie, se souillent par divers facteurs :

 

- déchets organiques non éliminés en raison de nos émonctoires (intestins – reins notamment) qui ne sont pas en état de tout traiter.

 

- pollution alimentaire par les aliments (même bio, ils sont pollués) et boissons dénaturées (l’eau que nous avons actuellement sur notre terre est rarement pure)

 

- pollution environnementale due aux champs électromagnétiques, aux rejets chimiques et à toutes sortes de déchets qui ont une influence sur notre corps.

 

- pollution due à notre société, particulièrement le stress induit par l’environnement de travail, de vie, familial …

 

- …

 

Chez la plupart d’entre nous, ce sont nos liquides au complet qui sont souillés, apportant de ce fait une acidité importante à notre sang.

 

Cette acidité, comme nous le savons, est la source des maladies.

 

Combattre cette acidité est d’autant plus important qu’elle ne vient pas que de souillures internes, mais aussi de sources externes.

 

Le plasma marin, de par sa similitude avec notre milieu interne, régule notre pH, réduisant considérablement l’acidité. Il sera utilisé en accompagnement d’une hygiène de vie adaptée (aliments crus biologiques, sommeil en suffisance, activité physique adaptée…).

 

Pour cela, il est important d’en faire une consommation conséquente (1 à 3 verres de plasma marin isotonique en moyenne dans la journée), afin de remplacer massivement ces liquides souillés. Retrouvez directement des informations concernant sa consommation sur ce lien : COMMENT CONSOMMER L’EAU DE MER.

 

Une eau de mer de qualité est indispensable. Celle-ci doit répondre à tous les critères donnés par René Quinton. Celle-ci se conserve très bien plusieurs années, il est donc beaucoup plus économique de se la procurer par litres.

 

Les applications pour l'eau de mer sont nombreuses, néanmoins, sachez qu’il est possible de l’utiliser en perfusion sous-cutanée afin de soulager des dos douloureux (hernies, tassements, inflammations…) ou des articulations en peine (tendinites, manque de cartilage, inflammation…). (Lien vers kits de perfusion) (en parallèle d’une hygiène de vie adaptée, nourriture et jus crus... pour un travail du terrain)

 

La perfusion pour également être utilisée en complément de certains traitements lourds afin de régulariser le pH mis à mal par la médication.

 

Le plasma marin pourra également être utilisé en implant dans certains cas, en vaporisation (dans le nez, les yeux, sur une plaie…), en nettoyage (nez, gorge, vagin, fessier, …), en compresse

 

Pour vous procurer de l’eau de mer, cliquez ici : www.csbs.fr

 

 

Dans son Questions / réponses 71, Thierry propose aux personnes n’ayant pas les moyens financiers de se procurer de grande quantité de sérum de Quinton d'aller chercher de l'eau dans un endroit bien brassé, aussi peu pollué que possible, et de la boire après l'avoir ramenée à l'isotonie (une part d'eau de mer pour deux parts d'eau pure).

 

 

Vidéos de Thierry à ce sujet