Le maître mot, avec l'argile, c'est CONFIANCE : elle est à l'origine de la vie sur terre, c'est elle qui a permis aux atomes de se relier et de s'organiser, elle qui a sélectionné ce qui favorisait l'existence et rejeté ce qui la desservait. Elle ne fait jamais d'erreur, son seul défaut – si elle en a un - serait d'être parfois radicale, un excès de bonne volonté. Avec elle pas de demi-mesure, pas de temps d'attente : quelques fractions de seconde après que vous l'ayiez posée sur votre corps ou ingérée, elle se jette dans l'action, elle entreprend avec vigueur de tout nettoyer, de tout régénérer, de tout revitaliser...

 



Les animaux la recherchent et la mangent, du serpent à l'éléphant, du perroquet au sanglier, du renard à l'orang-outan. Les peuples humains traditionnels également. Alors faites comme eux, et retrouvez vos connaissances instinctives innées. Mais même inné, un instinct nécessite un apprentissage.

 



Alors faites vos classes, informez-vous, étudiez !


- pour les usages externes, un livre a fait ses preuves : «  L'argile qui guérit » de R. Dextreit


- pour les usages internes, l'association humanitaire L'Homme et L'Argile, au service des populations défavorisées de la planète, a mis au point des protocoles spécifiques maladie par maladie.



 

Quelques tuyaux pour l'usage externe :


- ne jamais réutiliser une argile déjà appliquée sur un point du corps


- ne pas « curer » et nettoyer les plaies, l'argile le fera bien mieux que vous. Entre deux applications on peut baigner la zone à traiter avec de l'eau propre ou sa propre urine.


- ne pas recouvrir le cataplasme d'une feuille plastique


- changer l'application d'argile lorsque la douleur revient ou qu'un inconfort se fait sentir.


- pour les problèmes chroniques mettre un cataplasme en place pour la nuit.



 

Quelques tuyaux pour l'usage interne :


- toujours ingérer à distance de 4 heures au minimum de tout autre remède, naturel ou non.


- lorsque l'on est sujet à la constipation, la prise le soir au coucher est préférable à celle du matin. Si une constipation survient néanmoins, arrêter temporairement les prises, mais pas de laxatif : laisser l'argile travailler tranquillement sur les intestins, attendre que le transit reprenne spontanément


- une cuillère à café rase d'argile verte est éparpillée sur la surface d'un verre d'eau, on ne mélange pas lors de cette préparation mais seulement au moment de boire. Laisser reposer sans remuer, de 10 minutes (en cas d'urgence) à une douzaine d'heures. Si c'est la première fois de votre vie que vous faites cette cure, il est préférable, sauf urgence de ne boire que l'eau de trempage les dix premiers jours. L'argile restante sera offerte aux plantes et animaux de la maisonnée.


- jamais d'instruments en métal lorsque l'argile est mouillée.



 

A votre tour d'expérimenter, de tâtonner, et de … vous réjouir de l'aide incomparable apportée par ce minéral.




 

Nota bene : de nombreux travaux de recherche sont entrepris chaque année par les scientifiques sur le mode d'action et l'efficacité des argiles dans différentes applications. Pour les trouver, aller sur les bases de données (par exemple Pubmed), et entrer comme mots-clef les appellations géologiques des argiles (kaolinite, smectite, bedeillite, montmorillonite, bentonite, attapulgite, etc)...

JADE ALLEGRE


lhomme.et.largile@free.fr

jade-allegre@orange.fr


L'homme et l'argile

 


Message de Jade : NOUS CHERCHONS DES ANTHROPOLOGUES BENEVOLES POUR RECENSER LES USAGES DES ARGILES DANS LES POPULATIONS TRADITIONNELLES – Contactez Jade directement, merci.